Logo du club Aquabormes

Le Grec

L'Epave du Grec

L'Epave du Grec

Le Grec est en deux morceaux, très espacés. La descente se fait en pleine eau.

La visite peut débuter par la poupe et notamment par l’hélice à 47 mètres (partie la plus profonde de l’épave).

Ensuite on remonte sur la dunette à 40 m qui comme on le voit sur le schéma est recouverte d’une sorte de bardage. Juste après on tombe sur l’écoutille qui est ouverte, et permet de descendre dans la cale (vide , sans grand intérêt). En ressortant, un petit arrêt s'impose pour contempler l'énorme treuil du Grec.

Progressant vers la cassure on arrive sur les superstructures des cabines et des salons dans lesquels on peut pénétrer.

Les coursives à 35 m sont absolument somptueuses, elles vous conduiront sur la cheminée (abîmée et de taille respectable). On arrive ensuite à la cassure qui permet de pénétrer dans l’épave, en gardant toujours à l’esprit les risques que cela peut comporter.

La proue (47 mètres de profondeur) est distante de 60-80 mètres en direction du nord de la poupe. Le mât est couché sur bâbord.

Cette partie hormis la faune qui y vit ne revêt pas un très grand intérêt. La visite de la totalité de l’épave est possible mais dépendra principalement des conditions de courant, de l’entraînement des plongeurs et de la réserve d’air à disposition.

Le courant peut-être très fort sur ce site.

L'Epave du Grec

Faune et Flore du Grec

Les gorgones sont très nombreuses et ont conquis les moindres recoins du Grec. Dès que les phares s’allument les gorgones jusque là bleu foncées se transforment en un véritable feu d’artifice rouge et jaune.

La faune n’est pas en reste. Les bancs d’apogons et de castagnoles sont d’une densité rare. Les bogues sont si nombreuses que l’on a l’impression de voir passer des pointes d’argent.

Les cales abritent peut-être moins de congres que le Donator, mais on les retrouvent par contre sur la proue. Il n’est pas rare de croiser quelques mérous. Les rascasses, chapons et autres murènes sont également de la partie.

Des bancs de dentis pourront croiser parfois votre chemin.

L'Epave du Grec

L'histoire de l'épave du Grec

Construit en 1912 par les chantiers Dundee SB Ltd, le Sagona mesurait 54 m de long pour 8,5 m de large et jaugeait 808 tonneaux.

Il changea de nombreuses fois de propriétaires : 1914 Reid Newfoudland Co., 1924 Gouvernement britannique, 1941 Culliford’s Association Lines, 1943 Zanatti SS. Co. Ltd.

Le 3 décembre 1945, pendant qu'il transporte du vin, le Sagona percute une mine flottante et coule en quelques minutes, la proue littéralement arrachée.

Le bilan du naufrage est de 2 morts et 1 marin porté disparu.

Le nom du Grec provient du fait suivant : l’épave a été oubliée pendant un certain temps, et on ne savait plus quel était le nom de ce bâtiment. Lorsque la Marine envoya des plongeurs pour l’observer, ceux-ci découvrirent des documents écrits en grec, et rebaptisèrent le Sagona ainsi.

Depuis le nom est resté. C’est ainsi que le Grec est aujourd’hui plus connu que le Sagona.

Le Grec

Type d’épave : Cargo

Taille d’origine : 54* 8,50 mètres

Date naufrage : 3 décembre 1945

Cause naufrage : Mine

Profondeur min/max : 36 – 48 mètres

Niveau minimum : N3

Difficulté plongée : Difficulté de la plongée 5 sur 5